Ma Photo

« Quand le banque HSBC ne gere pas sa communication de crise | Accueil | l'art de la communication »

11 août 2006

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Zelab

Effectivement, débat il y a !
Pour avoir expérimenté le marketing dans une multinationale alimentaire, puis dans une PME, et si je me souviens bien de mes cours (à Dauphine aussi, tiens!), il me semble incorrect d'englober le marketing dans la communication. C'est plutôt l'inverse... Le marketing est l'art pour une entreprise d'adapter son offre et son discours pour satisfaire les besoins de ses clients (je fais cours, pour plus d'infos voir http://fr.wikipedia.org/wiki/Marketing et la définition "classique" de Kotler).
On peut appliquer cela évidemment au produit ou service vendu, mais les clients en question peuvent aussi bien être les salariés, des candidats potentiels, des actionnaires, etc. Il est réducteur de cantonner le marketing à la vente : les outils marketing peuvent être utilisés pour recruter (comment attirer les meilleurs candidats?), pour gérer les RH (comment garder les meilleurs éléments?), etc.
A ce titre donc, le Marketing vient en amont de la Communication en ce qu'il doit permettre de déterminer qui sont mes "clients", quels sont leurs besoins, ce qu'ils attendent de moi, et comment dois-je m'adresser à eux pour les satisfaire.
La réflexion marketing précède donc et détermine la communication, qui en est l'application "pratique" et tangible pour le "client".
Enfin, c'est mon avis...

mroussin

oui je comprend votre analyse mais quand est il de la communication interne, de la communication de crise voire dans certain cas de la communication corporate qui sont pour moi des facteurs indépendant du marketing?

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

cdelacom

  •  

septembre 2010

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      

un autre reseau