Ma Photo

« un livre à mettre entre toutes les mains | Accueil | vos fournisseurs d'accès internet et leur communication de crise »

21 septembre 2006

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Michel Leblanc

Sony, AOL, Kryptonite et plusieurs autres ont expérimenté l'approche de l'autruche avec des revers et des coûts inhérents catastrophiques. Je suis d'avis qu'il faut plutôt se servir des blogues dans un premier temps, comme outil de monitoring pour prévenir les crises avant qu’elles ne viennent aux oreilles de la presse. Par la suite, une présence blogue d'entreprise est certes un outil de communication permettant de recevoir les récriminations, d’apprendre de celle-ci et de réagir dans un environnement contrôlé. J’ai déjà écrit à ce propos dans un billet sur les deux côtés de la médaille des blogues dans un contexte d’affaires. Mais malheureusement, plusieurs entreprises sont encore froides à l’idée de la communication bidirectionnelle et tentent toujours de contrôler le message. C’est malheureux. Une entreprise qui malgré les crises qui l’afflige, a réussi à voir, la lumière est Dell qui blogue maintenant.

Nicolas

Il me semble également que se taire est la pire des solutions, dans la mesure où il y aura toujours quelqu'un pour parler à votre place et qui pourra ainsi faire passer son discours...

Il est nécessaire d'occuper le terrain, sous peine de paraître impuissant. Mais cette occupation peut (doit ?) se faire de manière proportionnée à la crise, de manière à ne pas créer d'effet amplificateur, le mieux étant encore de pouvoir déplacer le débat.

VerbalKint

Michel, Nicolas,

Je donne mon avis ici : https://www.verbalkint.net/RISQUES-ET-AGRESSIONS-SUR-INTERNET_a274.html?voir_commentaire=oui#comments

Votre avis ?

Charles Boone

Il n'y a pas besoin d'aller chercher aussi loin que Sony et kryptonite. Nous avons nos autruches, ou plutôt nos grenouilles ici aussi. A une époque ou l'on sait ce qui se passe dans le monde entier en moins d'une heure, je suis toujours étonné de voir que certaines grosses entreprises n'ont toujours pas integré ces paramètres.
Vous connaissez certainement les salades en sachet Florette.
Ils ont eu une fois un problème et une grenouille vivante s'est retrouvée emballée avec la salade.
Dur d'empecher ce genre d'histoire de remonter périodiquement à la surface. D'autant plus dur que l'entreprise est présente sur plusieurs pays, donc plusieures langues/communautés/outils de recherche. Et comme pour un incendie hors de contrôle, chaque fois que cela remonte à la surface, cela envoie des brandons dans les autres pays ou cela va couver puis repartir.
En plus, avec les blogs, cela voyage de plus en plus vite à travers les frontières ce genre de problemes.
Une recherche sur Google avec Florette grenouille salade permet de voir que cela revient à nouveau en France sur quelques blogs.
Depuis le temps que cela dure... cette grenouille est pire que Jason ou Freddy, impossible de la tuer ;-)

mroussin

Merci charles pour cette histoire de grenouille
comme tu le sais je la suis depuis bientôt près de 2 mois et j'ai pu voir cette image circuler tant aux USA chez boing boing qu'en Corée

j'ai averti la société que l'image circulait sur le web , je l'ai eu au téléphone de nombreuses fois depuis le mois d'août mais rien n'a faire : mutisme total , je sais au moment ou je post qu'ils ont fait appel à une grosse boite de crise qui leur a conseillé de pratiquer la politique de l'autruche
Ce que je peux que déplorer
combien de milliers d'euros ont ils balancé dans une NON communication de crise, je n'en sais rien mais à ce niveau là cela relève de l'absurdité voire même de ( et je pèse mes mots de la connerie)

no comments
michel

Jeremy Fain

Intuitivement, se taire est la pire des solutions. Mais Google ne communique que très peu sur ses erreurs (seulement par le biais du blog officiel), et réussit très bien. Apple ne reconnaît pas la surchauffe de ses Macbook et pourtant je viens d'en commander un, et s'en sort pas mal non plus. Des sociétés comme Microsoft par exemple poussent leurs employés à se battre pour leurs produits - et pourtant MS a une réputation injustement mauvaise (voir mon post ici: https://jeremyfain.wordpress.com/2006/09/03/are-microsoft-sun-yahoo-employees-keener-to-defend-their-products-than-apple-googles/)

Conclusion: je n'en ai pas. Je suis à 100% d'accord avec vous tous sur le coût de la non communication. Mais quelques contre-exemples me poussent à penser que des recherches sur la question révéleraient nous réserveraient de grosses surprises.

Charles Boone

@jeremy
Il ne faut pas forcément en faire une montagne quand on communique, mais dans le cas de la grenouille qui voulait se faire plus grosse que son paquet de salade, il me semble qu'avoir une référence officielle sur l'affaire permettrait d'arrêter les reprises.
C'est un peu ce qui se passe avec les Hoax. T'as un doute, tu consultes hoaxbuster et après quand tu rencontres à nouveau l'histoire, tu sais ce qu'il en est vraiment et tu ne relaies plus l'information.
Or pour le moment, t'as plein de petits malin qui se passent et repassent l'info, et t'en à même certains qui poussent le vice pour dire que ça leur est arrivé récemment.
Avec une version officielle, ils passeraient pour des mytho et tout le monde passerait son chemin, affaire close.

Mais bon, ce n'est que mon avis...

@michel
Tu m’expliques pourquoi ils paient pour une NON communication de crise ? Ne rien faire, ils ne peuvent pas le faire tout seul ?

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

cdelacom

  •  

septembre 2010

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      

un autre reseau